Trichodrone

Menace sur les écosystèmes et les populations, pollution des sols et des nappes phréatiques, agribashing inexplicable pour les agriculteurs, normes toujours plus strictes sur les produits phytosanitaires sont les défis du futur. Pour se réinventer, le monde agricole se doit de prendre de la hauteur. Trichodrone est un projet qui propose une réponse à cette assertion tant au sens figuré qu’au sens propre. En faisant le choix de protéger les cultures de maïs à l’aide de bio-contrôles plutôt que par produits phytosanitaires, et en réinventant l’utilisation du drone dans le contexte agricole: Les autres systèmes s’articulent autour de drones chers et spécialisés; Trichodrone innove une solution flexible et adaptable à n’importe quel drone “de supermarché”. Trichodrone allie la promesse d’une culture plus saine, plus pérenne tout en apportant une solution unique et économiquement viable au problème encore non résolu de la pyrale (papillon nuisible) du maïs.

Le projet a pour mission de proposer une solution innovante pour un développement responsable de l’agriculture. Il rentre dans une logique de production durable et saine pour les générations futures. L'utilisation répandue de produits phytosanitaires pour le traitement des nuisibles dans l’agriculture et leurs nombreuses conséquences sur l’environnement, la santé des personnes (en particulier des agriculteurs), est un problème significatif lorsqu’elle impacte plusieurs écosystèmes. En outre, la prise de conscience d’une partie de la société est de plus en plus importante, ce qui pousse les consommateurs à acheter de manière plus consciente, et les agriculteurs à produire de manière plus durable. Dans le cadre de cette mission, nous nous proposons de remplacer l’utilisation de produits phytosanitaires par des moyens biologiques dans les champs de maïs: les trichogrammes. Ces petites guêpes ont la capacité de tuer dans l’oeuf la future chenille de pyrale. Les oeufs de trichogrammes sont enfermés dans des plaques, elles-mêmes protégées par des boîtes (les diffuseurs cartons). Avec les oeufs de chaque capsule, une protection de la parcelle sur plus de trois semaines est assurée. Les alternatives de largage de ces capsules disponibles sont actuellement limitées et économiquement non-rentables: tracteur enjambeur, hélicoptère, ou drone spécialisé. L’idée du projet est donc de proposer aux agriculteurs une solution avantageuse pour préserver leur santé tout en conservant leur rendement; Nous proposons la conception d’un add-on (système indépendant du drone mais adaptable sur ce dernier) réalisant la fonction de largage des trichogramme. Celui-ci serait montable sur une drone standard, disponible dans n’importe quel pays.

Notre équipe, constituée en septembre 2019 comporte de nombreux points forts, essentiels dans l’optique que nous avons de fonder une start up. Tout d’abord, nous avons cherché à former une équipe d’amis avant de choisir notre sujet de projet d’application. Il en résulte une ambiance de travail sereine, ainsi qu’une complémentarité des compétences, des nationalités et des caractères absolument essentielle au bon déroulé d’un projet que nous portons quasiment seuls. De plus, la présence dans l’équipe de deux membres de l’équipe 2018/19 (un du pôle mécanique, l’autre du pôle électronique) permet d’avancer considérablement plus rapidement sur le prototypage en capitalisant sur leurs compétences. Concernant le dossier, sa force réside dans sa solidité et son ambition. Concrètement, nous nous avons inclus dans notre démarche tous les pans d’une jeune start up: un prototypage rigoureux, une volonté de faire connaître notre projet, l’élaboration d’un business plan, des efforts pour récolter des fonds de développements. Tous les aspects, de la budgétisation à la réalisation technique, de la promotion à l’organisation temporelle des tâches ont fait l’objet d’une attention particulière; l’objectif à terme étant bien évidemment de poursuivre le projet Trichodrone bien après cette année d’étude et hors du cadre de l’Ecole Centrale de Lyon. Le 8 de Janvier, le journal Le Monde a publié un article sur la hausse spectaculaire des recours aux produits phytosanitaires. Le concept de l’équipe Trichodrone apporte une solution à cette problématique qui est actuelle et concerne à tous. Nous proposons une solution pour le défi du remplacement des phytosanitaires, tout en utilisant les technologies disponibles pour concevoir un système simple et accessible pour toutes les coopératives et tous les agriculteurs. Le projet est à la croisée des chemins entre l’environnement, la santé, les agriculteurs et l’équipe Trichodrone.

picto entreprenariatpicto sportpicto digital

Trichodrone